Uncharted

Un petit test PS3, ça change.
La semaine dernière, il m'est venu l'envie de télécharger quelques démos sur le PSN, histoire de voir, je me suis dit que je tenterais bien la démo de Resident Evil 5, sauf que... La démo n'est plus dispo. Donc je prends une dizaine de jeu et je lance le téléchargement.
Et dans ces jeux, Uncharted, connu pour être un jeu super beau blabla, enfin un digne représentant de la PS3, blibli, super top que sa suite atomise la 360, bloblo.

Et ben sans m'y attendre, j'ai vachement accroché, donc, dimanche, hop, achat édition Platinium à 25€. Si au final le jeu ne me plait pas, je ne prends pas grand risque.

Alors, le jeu se lance, on comprend qu'on est un chercheur d'or, une espèce de croisement entre Benjamin Gates et le chanteur de 2be3. M'enfin pourquoi pas après tout, ça change de l'aventurière siliconée.

Le jeu est un mélange d'exploration/plateforme et d'action (beaucoup). On se promène dans différents endroits, là où nous mènera le scénario pour headshooter les vilains qui auront suivis la piste avant nous. D'ailleurs, c'est assez amusant, des fois vous tombez dans des endroits qu'on croirait abandonné, mais non, y'a un des vilains qui a décidé de se marrier là à cet endroit. Enfin, je dis marié parce que visiblement, il avait invité tous ses potes. Et quand vous avez réussi à tuer tous ses potes, vous avez la famille qui débarquent (on reconnait la famille parce qu'ils ont la même tronche que ceux qui vous venez de tuer).

Techniquement, à force d'en entendre parler comme le jeu qui prouve que les exclus PS3 sont plus belles, je m'attendais à mieux. Bon, c'est sûr que se retrouver dans la jungle de Uncharted après avoir connu Crysis, forcément le premier souffre un peu de la comparaison. De plus, comme sur tous les jeux PS3 (à part Street Fighter 4 peut être), j'ai toujours l'effet aliasing/point blanc qui vient faire chier son monde. Enfin bref, globalement, c'est quand même très beau, par contre, je n'ai aucun doute que ça aurait tourné sans problème sur 360, on aurait peut être même eu droit à un antialiasing.

Bon, passé les graphismes, le jeu est vraiment sympa à jouer, même pour un boulet de la visée au pad comme moi, ça se joue facilement. J'ai joué en mode normal et je viens d'entamer le mode difficile, mais aucun problème à signaler niveau maniabilité. On pestera toujours sur la difficulté à se retourner rapidement, surtout sur la fin où des ennemis plutot rapides arrivent, mais bon, c'est le pad, on y peut rien.

Et puis, il s'est passé un truc, vous savez quand vous jouez à un jeu et que vous vous dites "Putain, je prends mon pied". Je ne peux pas vraiment dire pourquoi j'ai accroché au jeu, à commencer par la démo d'ailleurs, une bonne dose d'aventure avec une bonne dose d'action que j'ai trouvé, pour ma part, bien dosé alors que j'avais lu qu'il n'y avait que ça et que ça devenait lourdingue par moment sur différents tests, de mon coté, j'ai trouvé l'équilibre pas trop mal foutu avec donc, des bons gros moments de shoots mais aussi de très jolis passages acrobatiques. Bien sûr, les phases de shoots prennent surement plus de temps de jeu au final, mais ça va, chaque phase, shoot/réflexion/exploration dure suffisament longtemps pour qu'on s'y intéresse et pas trop longtemps non plus au point que ça pourrait saouler ou faire apparaitre un sentiment de répétitivité.

Niveau IA, le jeu s'en tire pas trop mal, les ennemis se planquent, si vous restez planqué trop longtemps, ils viennent vous chercher, ils vous envoient des grenades, etc. Bon, le tout est méchament scripté cela dit, mais bon, en 3 ans, si la next gen avait dut apporter une vraie IA, ça se saurait depuis le temps.

Pour le son, on a le droit à de bonnes vieilles musiques classiques de film d'action, il ne manque que le fameux "Tintintintin" d'Indy pour que ça soit parfait.

Le héros manque un chouillat de charisme tout de même, il manque un peu de personnalité et fait un peu cliché "aventurier cool" de téléfilm d'aventure. Sans compter qu'il recherche un trésor que recherchait un de ses ancetres, ça ne manquera pas de faire tilter les fans de Benji Gates. D'ailleurs, niveau scénario, on n'a tout du film TV qu'on trouve le soir tard sur des chaines à faible audience de la TNT, mais pour un jeu vidéo, ça passe très bien.

Voilà globalement, je ne suis pas déçu de mon achat, mon premier grand moment sur PS3. Mais vient pour moi le gros handicap du jeu, celui qui l'empêche pour moi de lui mettre un 9... Je ne sais pas si vous aurez titlé, mais acheté Dimanche, test rédigé Mercredi soir. Et oui, on est bien dans la nextgen, jeu fini en 3 soirées (enfin 2 grandes et 2 petites), 10h de jeu. Mais bordel, quand on prend son pied comme ça, on a pas envie que ça s'arrête si vite, on a envie de dézinguer encore quelques salauds, de découvrir d'autres environnements, enfin bref, ça fait court. A 25€, ça passe, à 70€, je l'aurais eu bien mauvaise. Bon, on peut toujours refaire la partie en mode Difficile (ce que j'ai commencé à faire), mais voilà quoi, ce n'est plus pareil, plus de surprise sur le scénario, etc.

Conclusion

8Amené au publique comme le représentant technique des exclus PS3, Uncharted se trouve être bien plus que ça, c'est un excellent mélange d'action, d'exploration et d'aventure. Tout est globalement réussi dans le jeu. On regrettera juste sa durée de vie pour un jeu de cette trempe en espérant que sa suite sera un peu plus ambitieuse à ce niveau là.


Publié le 27 Aout 2009 à 12:13 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Éditeur(s)
Développeur(s)
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer.
Envoyer