The Gunk

Le gamepass, cette offre fantastique où on nous met à disposition une tripoté de jeux parfois obscures. Mais The Gunk n'en fait pas parti. Il est bien disponible sur le GamePass mais en vrai, le jeu m'avait tapé dans l'œil avant d'avoir une XBox Series X et le Gamepass. Il y a des jeux comme ça où quelques screens et un concept vous parle. The Gunk me rappelait pas mal un autre jeu que j'ai apprécié dernièrement, les Schtroumpfs : Mission Malfeuille. En effet, même si les jeux sont assez différents sur la forme, le but principal dans les deux jeux est de nettoyer le terrain. Et ils ne partagent pas que ça en commun.

The Gunk, c'est l'histoire de deux astronautes qui atterrissent sur une planète pour y chercher de l'énergie et découvre une poubelle crasseuse mais également qu'ils peuvent nettoyer un peu ça.

Vous jouez Rani, une de nos deux compères, à vue d'œil, deux femmes, qui a une fâcheuse tendance à n'en faire qu'à sa tête. Et justement, vous êtes rapidement intrigué par un animal qui a du mal à s'en sortir parmi toute cette crasse recouvrant la nature. Comme vous faites un peu ce que vous voulez malgré les réprimandes régulières de votre compagne, vous avancez ainsi sur le terrain de jeu en nettoyant le terrain du mieux que possible au fur et à mesure que vous avancez.

Ca se joue comment ?

Le jeu se joue en vue à la troisième personne et on avance de façon plutôt linéaire, notre héroïne suivra des chemins relativement balisés même si plusieurs possibilités s'offrent régulièrement vous permettant de récolter quelques ressources supplémentaires.
Rani a perdu son bras et dispose à la place d'une espèce de prothèse sous forme d'un gros bras robotique lui permettant d'aspirer la fameuse crasse.
Lorsque toute la crasse d'une zone est nettoyée, le terrain retrouve sa verdure à la façon d'un Okami ou d'un Schtroumpf mission Malfeuille (encore lui).

Réalisation crasse ?

D'un point de vue technique, c'est de l'Unreal Engine 4 exploité correctement à vue d'œil. L'effet de crasse est bien rendu et l'aspiration de la matière rend bien. Le jeu est plutôt joli et l'on en profitera de façon agréable grâce à l'absence de HUD (sur mes screens vous verrez le temps de jeu, on peut le virer dans les options), bien sûr il faudra apprécier l'esthétique globale, en ce qui me concerne, j'adhère complètement. Le chara-design est un peu particulier avec ses personnages qui ressemblent à des personnages en pate-à-modelé.
A vue d'œil, les effets lumineux sont jolis mais pas de ray-tracing.

On regrettera quelques temps de chargement entre les zones pas forcément super longz mais signalant un manque d'optimisation pour les XBox Series, on prend vite de mauvaises habitudes et quand je vois qu'une téléportation est quasi instantanée sur l'Ombre de la guerre et qu'ici il me faut patienter, ça me dérange un chouillat.
La bande son fait le job sans réellement se démarquer, l'histoire se laisse suivre et les dialogues sont nombreux. Je regretterais, comme trop souvent sur les jeux à petit budget l'absence de doublage Français, d'autant que le jeu est plutôt bavard.

Conclusion

7 The Gunk est une chouette petite aventure, plutôt jolie et sympathique à suivre. Le jeu fonctionne bien et n'a pas de tare rédhibitoire, il ne brille vraiment nulle part, c'est juste un bon moment ludique à passer. Pour le Gamepass, c'est selon moi un indispensable à tenter (et si on aime pas, aucun regret), mais même à 25€, je n'aurais personnellement pas été déçu.


Publié le 8 Janvier 2022 à 17:33 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Éditeur(s)
Développeur(s)
Ce blog est complètement gratuit, sans publicité, complètement indépendant et ne cache pas sa subjectivité.
N'hésitez surtout pas à laisser un commentaire, c'est complètement anonyme (sujet à validation malgré tout pour éviter les bots ou les insultes gratuites) et c'est la seule récompense concrète au boulot que ça demande sorti des stats qui restent tout de même assez abstraites.
Ne laissez pas les réseaux sociaux devenir la seule façon de vous exprimer aujourd'hui pour le bien de tous et utiliser les réseaux sociaux n'empêche pas d'essayer de faire survivre le reste.
Vous pouvez aussi vous inscrire et profiter de toute la partie gestion des jeux joués développé pour ce blog. Vous compterez ainsi dans les moyennes affichées.
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer
Envoyer