Les Schtroumpfs - Mission Malfeuille

Je n'aime pas les chats. J'ai tout un tas d'arguments pour l'expliquer, c'est con un chat, ça ne sert à rien, ça vient juste pour réclamer des calins ou à bouffer. Quand j'ai rencontré ma femme, chez elle il y en avait sept. Dont une qui aimait bien venir me voir et qui s'étalait sur moi comme si j'étais le dieu de la caresse, mais qui étrangement au bout d'un moment se mettait à me mordre et à me griffer. Mais par-dessus tout, si je n'aime pas les chats, c'est peut-être aussi parce que j'ai grandi avec le dessin animé et surtout les bandes dessinées des Schtroumpfs et que du coup j'ai grandi avec l'idée qu'un chat, c'était juste l'animal de compagnie un peu con des sorciers avant tout et vu que ma belle-mère en avait sept, ça collait.

Les schtroumpfs, c'est aussi l'un des trois premiers jeux vidéo de ma vie, sur CBS Colecovision, un jeu moisi si je devais le faire aujourd'hui, mais à l'époque, j'étais tellement content d'aller délivrer la Schtroumpfette.

Les schtroumpfs, le schtroumpf-vidéo

Ça va être sympa cette critique, je n'ai même pas à m'embêter à trouver des jeux de mot pour les intertitres, je prends une phrase bateau et je remplace certains mots par "schtroumpf".
Mais ce n'est pas tout ça, il va falloir parler du jeu qui nous intéresse ici.

C'est donc l'histoire d'un phénomène curieux qui arrive au royaume des schtroumpfs. Des plantes bizarres et désagréables poussent partout, il va falloir enquêter, trouver la cause, l'origine et remédier à tout ça parce que ça pue un peu pour le bonheur.

L'histoire ne va pas chercher très loin et vu la licence, le responsable de tout ça est très prévisible, mais ce n'est pas vraiment un problème. En vrai, je ne me souviens plus on le découvre en cours de jeu ou si le narrateur nous le dit dès le départ, ce qui est sûr, c'est que le coupable est affiché d'entrée sur la fiche du jeu sur Steam. Ce récit sans grande originalité ni surprise aura tout de même le mérite d'être raconté par l'intermédiaire d'un narrateur qui ouvre un livre pour y faire un draw my life en parlant tout en vers, ça colle parfaitement à l'ambiance et c'est plutôt rigolo pour les enfants (ou les plus vieux qui veulent s'y replonger).

Quel plaisir de se balader dans ce petit village que je voyais à l'écran quand j'étais gosse.

Schtroumpfs Mansion 4

Le jeu se déroule sous la forme d'un jeu de plateforme/exploration/nettoyage où l'on disposera d'un appareil pour nettoyer les différentes zones du jeu un peu à l'inverse d'un Luigi's Mansion, au lieu d'aspirer, on vaporise un produit qui fait disparaître les mauvaises herbes, le résultat est le même.

,Mais contrairement à LM3 dont l'appareil n'évolue pas en cours de jeu, votre vaporisaschtroumpf lui évolue, à chaque chapitre du jeu, les possibilités s'ouvriront. Vous pourrez d'abord vaporiser du produit basiquement, mais ensuite il vous offrira le double saut avant de vous en servir comme d'un jetpack, puis plus tard comme d'une machine à sprinter voir combiner les deux pour enchaîner des sauts spectaculaires et sprinter dans les airs.

La forêt est polluée, il va falloir faire du ménage !

La quête principale du jeu se montre assez linéaire voir dirigiste, vous traversez des niveaux en marchant, sautant, en retournant éventuellement au village pour recevoir les instructions du grand schtroumpf, le tout en ramassant potentiellement des collectibles qui vous feront sortir du chemin. Mais il ne s'agit pas de collectibles juste pour la collection. Une fois que vous en avez assez, vous pouvez retourner au village (à pied ou à l'aide du voyage rapide) où le schtroumpf bricoleur pourra améliorer votre engin dorsal. Ça ne sera pas des améliorations indispensables pour finir le jeu, mais pas mal de confort supplémentaire, des options pour rendre le nettoyage et l'exploration encore plus agréable. Vous pourrez ensuite retourner à l'envie dans les différentes zones du jeu déjà traversée pour y trouver d'autres collectibles toujours dans le but d'améliorer vos capacités toujours facultatives.

Pendant tout ce parcours, vous croiserez régulièrement des malbêtes, sortes de petits monstres créés par la malfeuille. Pour certains il suffira de leur vaporiser un peu de produit pour les tuer, on se débarrassera d'autres en leur sautant dessus, puis plus tard certains se percheront en haut de tours en bambou desquels on les fera tomber en fonçant sur la tour à l'aide du sprint.

On regrettera en revanche l'absence de vrai boss et de manière générale, le bestiaire ennemi peine à se renouveler, voir devient envahissant. Le jeu dispersant tout un tas de nouveaux ennemis dans les zones précédemment visitées qui viendront perturber notre revisite des lieux pour les collectibles. Heureusement, les améliorations bienvenues du schtroumpf bricoleur seront là pour accélérer le nettoyage.

Avec le bruit des pas qui fait trembler le sol, un moment terrifiant pour une schtroumpfette tellement courageuse...

Un schtroumpf pour les gouverner tous. Une malfeuille pour les trouver. Un Gargamel pour les amener tous et dans le chaudron les lier.

Tels les hobbits dans leur grande aventure, vous serez quatre à alterner pour parcourir ce monde après avoir suivi les instructions de votre Gandalf local, le grand schtroumpf. On apprécie globalement que si d'un point de vue gameplay il n'y a pas de différence, chaque schtroumpf bénéficie d'un doublage convaincant fidèle à mes souvenirs du dessin animé et d'interaction (via l'ischrtroumpf du coin). Car tout au long de l'aventure, votre personnage n'aura de cesse de balancer des répliques circonstancielles rendant le parcours plus vivant.

Pour ce qui est de la technique, ça tourne bien en 1080p/60fps voir en 4k/40/50fps sur ma vieillissante carte graphique et j'adhère totalement à l'esthétique du jeu, les copies d'écrans vous permettront de vous faire votre avis.

Au niveau du son, c'est très soigné, d'abord les doublages comme je l'ai déjà mentionné, mais également niveau musique, c'est vraiment une réussite avec un thème par décor.

Signalons pour finir dans les reproches un mode coopération complètement loupé et la caméra qui s'emballe parfois dans le dernier niveau.

Ha et enfin, je me dois de mentionner que le jeu a été l'occasion pour ma fille de 9 ans de kidnapper mon PC (branché à la télé) dès qu'elle en avait l'occasion. Elle s'est un peu moins penché sur les collectibles et le craft que moi mais ça lui a permis de terminer l'aventure en environ 7h (contre 9h pour moi mais je n'ai pas encore réussi à tout choper, je vais sans doute y retourner).

Conclusion

7Ce jeu des Schtroumpf est pour ma part une particulièrement bonne surprise. Je m'attendais juste à un jeu pour enfant et j'ai trouvé un jeu respectueux à tous les niveaux. De la plateforme facile mais précise et agréable, un peu d'action, même un peu de craft, des décors plutôt jolis, certains passages pour varier un peu; passages de côtés, petites séquences d'infiltrations, petite séquence Samus Aran (vous savez, quand une excuse bidon justifie que vous perdiez tous vos pouvoirs). La durée de vie est un peu légère en ligne droite, mais correcte si on s'adonne aux collectibles, le tout pour 30€ (sur PC), schtroumpfement une bonne pioche.


Publié le 11 Novembre 2021 à 17:00 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Éditeur(s)
Développeur(s)
Ce blog est complètement gratuit, sans publicité, complètement indépendant et ne cache pas sa subjectivité.
N'hésitez surtout pas à laisser un commentaire, c'est complètement anonyme (sujet à validation malgré tout pour éviter les bots ou les insultes gratuites) et c'est la seule récompense concrète au boulot que ça demande sorti des stats qui restent tout de même assez abstraites.
Ne laissez pas les réseaux sociaux devenir la seule façon de vous exprimer aujourd'hui pour le bien de tous et utiliser les réseaux sociaux n'empêche pas d'essayer de faire survivre le reste.
Vous pouvez aussi vous inscrire et profiter de toute la partie gestion des jeux joués développé pour ce blog. Vous compterez ainsi dans les moyennes affichées.
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer
Envoyer