Rime

Je vais bientôt donner mon avis sur The Surge si tout va bien, entre The Surge et Rime, on se demande si les services marketing n'ont pas décidé de faciliter la vie aux compositeurs de jeu de mot, donc comme j'aime relever les défis personnels, je m'engage à ce que vous n'en trouviez pas ici.

D'où qu'il sort...

Rime est un jeu dont l'historique ne ressemble à rien, il est passé par tellement de stades et prototypes différents, exclu chez tel constructeur puis non, puis un autre, puis indépendant, etc. Le jeu est beaucoup moins célèbre que d'autres vaporware et pourtant, en 4/5 ans (date des premières annonces), il s'en est passé des choses, le jeu au départ étant un RPG en 3D Isométrique (merci Canard PC pour l'info) et plus personne n'y croyait et puis un jour il est revenu et on a enfin pu y jouer....

Les arlésiennes, c'est rarement bon signe...

Une fois lancé le jeu, on va vite savoir ce qu'il vaut, car, premier "défaut", le jeu se finit vite... En gros, je l'ai acheté le matin, je l'ai terminé l'après-midi en 5/6h selon le compteur GOG.
Certains me diront que la durée de vie d'un jeu n'est pas important, qu'il vaut mieux un bon jeu court qu'un long jeu moyen... Moi j'aime bien les longs et bons jeux personnellement, surtout quand on tape dans la tranche supérieure des jeux indépendants niveau prix.

Autre défaut au début du jeu, la maniabilité laisse parfois à désirer, les sauts semblent par moment un peu partir en cacahuète mais on sent que le jeu déplace le perso pour retomber là où il aurait dû, ça évite la frustration d'une chute pour un problème de maniabilité mais ça choque un peu. Mais on s'y fait rapidement, il vaut mieux, mettre 5h à s'y faire ça aurait été dérangeant...
Signalons les passages aquatiques assez bien gérés, ce qu'on sait délicat dans le JV depuis quelques décennies...

Qu'est-ce qu'on y fait ?

On y résout des énigmes en criant sur des bidules, en poussant des trucs, et en engueulant d'autres bidules, parfois on bouge la caméra pour que différentes choses sur différents plans se rejoignent, c'est plutôt bien foutu... d'autres fois, on doit éviter de se faire choper par une grosse bête ou un bidule noir, si ce n'est pas clair, votre principale possibilité d'action est votre voix, ne cherchez rien d'autre, il n'y a pas de coup, pas de combat... bon, bien sûr, vous pourrez sauter, grimper et vous déplacer dans différentes directions... notamment pour fuir.

Vous atterrissez donc sur une île sans savoir où vous êtes, le jeu ne vous dit rien... jamais d'ailleurs, le jeu est annoncé comme traduit en plein de langues mais en fait, c'est faux, le seul texte que vous verrez dans le jeu est le générique de fin et sans être un expert linguistique, je dirais que c'est de l'Espagnol (le développeur, Tequila Works étant Espagnol, ça m'a mit sur la voie faut dire) avec quelques bouts d'Anglais... Ha si, les menus sont bien traduits effectivement... C'est important pour ceux qui confondent Start et Exit to desktop...

Niveau énigmes, c'est ce que j'appelle personnellement des énigmes satisfaisantes... c'est un peu comme dans un Zelda (un peu...), jamais trop compliqué, on ne reste pas bloqué pendant des dizaines de minutes mais tout comme dans Zelda, quand y arrive et qu'on se dit que "oui bien sûr, c'était ça...", on ressent une certaine satisfaction d'avoir compris, on se sent un peu moins bête qu'il y a 5 minutes, même si c'est illusoire...
Je ne suis personnellement pas un adepte des jeux de ce genre (à part Zelda) parce que justement, je tombe souvent rapidement sur une énigme qui dure plus longtemps qu'une clope et ça a tendance à m'énerver. Rien de ça avec Rime.

C'est quand même joli...

Pourquoi avoir pris le jeu si je ne suis pas un adepte de ce genre de jeu ? Parce que je suis faible et que j'ai craqué pour la DA et les choix de rendus. Toutes ses énigmes, vous les résolvez dans des environnements ma foi plutôt jolis, j'apprécie particulièrement, surtout qu'on arrive à voyager un peu malgré tout en si peu de temps.

Il serait compliqué d'en dire réellement plus sur le jeu sans spoiler, mais je dois avouer que la dernière heure du jeu a réussi à me faire ressentir plus d'émotion que tout The Last Guardian réuni... Comment ça y'a pas de grosse bête attachante dans Rime ? Peut-être pas, mais... on ne spoile pas on a dit...

Voilà, je ne trouve pas l'inspiration pour rédiger un avis plus long, mais veuillez noter que j'ai tenu ma promesse, j'ai réussi à rédiger tout mon avis sans un seul jeu de mot avec le titre du jeu... Non parce qu'il faut l'avouer, tous ses tests partout qui profitent du nom du jeu pour faire tout plein de sous-titres marrants, au bout d'un moment, ça ne rime plus à rien... ... ... hé merdeuh...

Conclusion

7Rime est donc un aventure-réflexion plutôt sympathique, un peu court mais avec une DA carrée et un joli rendu. Sans révolutionner le genre, on arrive sans trop de soucis à deviner les inspirations à gauche ou à droite, on y passe un bon moment sauf si on recherche quelque chose de plus costaud pour le cerveau peut-être...


Publié le 21 Aout 2017 à 13:05 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer.
Envoyer