Elden Ring - Ma preview

Je me considère comme un joueur avec très peu de skill, voilà, on va mettre les choses à plat tout de suite. Mais j'ai quand même "platiné" Dark Souls, sa suite, Bloodborne, The Surge et sa suite, j'ai aimé ça et c'était cool. Mais vint Dark Souls 3 et là, j'ai ressenti comme un sentiment de "Stop, pourquoi tu t'infliges ça ?", j'ai donc terminé Dark Souls 3 mais je n'ai même pas pris les DLC et je me suis dit qu'on ne m'y reprendrais pas. Puis vint Sekiro et je m'en suis voulu de l'avoir pris, c'était encore plus dur que d'habitude. Du coup, quelle idée de tenter Elden Ring ?

Une preview ?

Pourquoi pas un test comme d'habitude ? Honnêtement parce que j'allais poster un gros pavé sur les forums Gamekult et que je me suis dit que quitte à pondre un pavé, autant le faire sur mon blog que sur un forum/chat où ça disparaitra rapidement.

Pourquoi avoir pris Elden Rings ?

A cause de tout un tas de petits facteurs, les retour hyper enthousiasmants, la facilité proclamée du titre, limite certains influenceurs commençaient à nous dire que les amateurs de Dark Souls trouveraient le jeu trop simple. Mais le coup de grâce, je l'avoue, je le dois à Manu Denise qui non content d'annoncer que le jeu était une tuerie, annonçait également dans une vidéo que l'open-world d'Elden Ring allait ringardiser Breath Of The Wild. Attention, notez que quoique je dise ensuite, j'aime et je respecte Manu tout comme je ne cesserais jamais d'adorer Canard PC. Même si là, je pense qu'il s'est un peu emballé. Mais ça m'a fait craqué, qu'il se trompe ou non, en grand fan d'open-world, je ne pouvais pas ne pas tenter ça. Après tout, c'est 70€ et quelques heures...

Breath Of The Wild dans les cordes ?

En fait, je ne sais pas ce qui est passé par la tête de ceux qui font cette comparaison, pour moi les jeux n'ont rien à voir. Mais tellement rien à voir, je ne vois même pas pourquoi BOTW est venu sur la table. Selon moi c'est un peu comme Dark Souls, dès qu'un jeu est un peu dur depuis quelques années, on parle abusivement de Darksoulisation du jeu-vidéo. BOTW, c'est pareil, il a mis une claque avec son monde ouvert, et dès qu'un jeu annonce un monde ouvert, il y sera comparé, même si ça n'a rien à voir.

Oubliez Breath Of The Wild, il ne suffit pas de prendre un monde ouvert et d'y coller trois grottes pour devenir Breath Of The Wild, qui d'ailleurs a très peu de grottes et rien de comparable, Skyrim étant de base une meilleure référence. Elden Ring ne propose pas de gameplay vraiment original, à vue d'œil, aucun gameplay émergeant, le moteur physique et chimique est à son minimum (même si j'imagine que la physique utilise Havok, comme BOTW ou Dark Souls), pas de chimie hors adversaire (certains sont sensibles au feu par exemple), mais surtout, si Elden Ring propose tout un tas de panoramas magnifiques, ce que faisait déjà Dark Souls, la distance de vue n'a absolument rien à voir avec BOTW. Déjà, la zone de départ ne propose au loin sur une grande partie d'elle que l'océan.

Cette zone de départ est assez dense niveau contenu, des grottes un peu partout, un grand château et d'autres habitats plus petits mais est relativement peu variée niveau environnement. Elle m'a un peu fait penser à Immortal Fenyx Rising sur sa densité, les énigmes environnementales en moins.

Cela dit, cette zone de départ est une invitation à l'exploration et c'est ce que je me suis dit les premières minutes de jeu sorti du tutoriel. Puis j'ai croisé un cavalier qui m'a fumé. Du coup, grâce à mon cheval qui "double saute" (sans doute l'idée la plus sympa et fraiche du jeu), je suis parti dans d'autres directions. J'ai été voir un marais où je me suis fait trucider par un énorme crabe sorti de Dark Souls 3. Je pars dans l'autre sens, je tombe sur un petit marais où des monstres difformes m'ont empoisonnés, tant pis, j'ai perdu toutes mes âmes, mais là bas j'ai vu une petite forêt qui a l'air sympa, je vais peut-être y croiser des cerfs comme dans BOTW ? Effectivement, Bambi était sur place, c'était trop mig... Booom, pas le temps d'apprécier, il y avait là un ours de la taille d'un dragon particulièrement enragé même si je ne lui avais rien fait qui a fumé mon cheval en deux coups et moi ensuite malgré un enchainement de roulade (et leur frame d'invincibilité... invincibilité... lol).

Mais WTF, c'est Dark Souls en fait ?

J'oubli la forêt, profitons du cheval qui contrairement à Dark Souls nous permet de traverser les zones très rapidement pour rechoper nos âmes et aller voir ailleurs. Je file donc dans une autre direction, je tombe sur un courant d'air vertical qui permet à notre cheval de s'envoler très haut). J'atterris dans une zone sympa peuplée de géants aussi aimables qu'un Philippe Etchebest qu'on inviterait au Mac Donald.

Je comprends finalement que l'exploration tranquille est impossible, j'ai le choix entre passer en coup de vent à dos de cheval ou avancer prudemment mètre par mètre, bouclier lever. Il va falloir que je m'habitue à mourir et atteindre l'étape nécessaire d'un Dark Souls où on arrête d'avoir peur de perdre toutes nos âmes (appelés ici Rune, mais ça marche pareil).

Il y aura bien quelques grottes un peu plus sympa à visiter avec des ennemis relativement ridicules face à ce qu'on trouve dehors.

Au bout de 25h, j'ai bien sûr occis quelques boss (souvent à l'aide d'invocations de PNJ, le multijoueur étant HS sur XBox), avancé dans un château ressemblant à une forteresse de Sen du pauvre. Je suis mort des dizaines de fois face à des mobs "basiques" mais qui font foutrement mal. J'ai fini par farmer comme un porc les même spot de farm en boucle pour augmenter mes statistiques. Et à force de beaucoup de farm et de l'adoption de quelques sorts magiques à distance, l'exploration est devenu un peu plus agréable... ou du moins un peu moins pénible.

Je suis sorti de la première zone, toujours aucun sentiment de voir à des kilomètres "pour plus tard". J'ai toujours la même impression d'enchainer les zones d'un Dark Souls sauf qu'elles sont très grandes.

Au moment où je rédige ces lignes, je suis mort dans un énième château occis par deux énormes chats qui auraient sans doute mérités d'être des boss dans le premier Dark Souls avant la surenchère de difficultés sur les suites de la licence. J'y suis allé à cheval en zappant les ennemis et les tirs de balistes enflammées et c'était plutôt cool d'y arriver, mais une fois sur place, les mobs feraient passer Havel (demi boss du premier Dark Souls) pour un troufion de base.

Conclusion

Au bout de 25h de jeu, je suis surement très loin d'avoir vu tout ce que le jeu avait à offrir. Mais j'en ai vu suffisamment pour conclure qu'Elden Ring n'est pas là pour faire de l'ombre à Breath Of The Wild, il est là pour faire de l'ombre à Dark Souls 3, c'est la même chose en plus grand avec un cheval pour aller plus vite rechercher ses ames. Ce n'est pas mauvais, au contraire, c'est esthétiquement superbe (en tout cas à mon gout), musicalement, c'est une réussite (d'ailleurs il y a de la musique dans les donjons contrairement à Dark Souls qui n'en proposait que pour les boss), tout ce qui est génial dans la licence est là pour les fans, le système de combat, les builds, les boss superbes, mais le jeu est là pour satisfaire les envies de Dark Souls 4, n'espérez pas une révolution de l'open-world... En tout cas, sur mes 25 premières heures, le jeu ne m'offre rien pour penser le contraire. Je ne suis pas à l'abri d'une surprise, auquel cas je rectifirais dans une critique plus complète. En attendant, j'ai arrêté de rêver à une révolution, à un monde ouvert super original et je vais continuer à jouer à Dark Souls 4.


Publié le 27 Février 2022 à 20:35 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Développeur(s)
Ce blog est complètement gratuit, sans publicité, complètement indépendant et ne cache pas sa subjectivité.
N'hésitez surtout pas à laisser un commentaire, c'est complètement anonyme (sujet à validation malgré tout pour éviter les bots ou les insultes gratuites) et c'est la seule récompense concrète au boulot que ça demande sorti des stats qui restent tout de même assez abstraites.
Ne laissez pas les réseaux sociaux devenir la seule façon de vous exprimer aujourd'hui pour le bien de tous et utiliser les réseaux sociaux n'empêche pas d'essayer de faire survivre le reste.
Vous pouvez aussi vous inscrire et profiter de toute la partie gestion des jeux joués développé pour ce blog. Vous compterez ainsi dans les moyennes affichées.
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer
Envoyer