Lost Odyssey

Lost Odyssey fait parti de mes gros coups de coeur de cette génération de console en matière de RPG Jap. Beaucoup critiqué par la presse et une majorité de joueurs, j'ai personnellement été littéralement conquis par ce jeu qui m'a procuré pas mal d'émotions. Mon RPG préféré sur Next Gen.

Lost Odyssey a été développé par Mistwalker et plus particulièrement Hironobu Sakaguchi qui est bien entendu le papa des Final Fantasy (pas tous). Il est sorti en 2008 et est exclusif à la Xbox 360. Le jeu tiens quand même sur 4 DVD.

Le pitch

La scène d'introduction débute sur un champ de bataille, apparemment une guerre fait rage, opposant deux camps. Après quelques minutes, notre "jeune héros" arrive, équipé d'une épée à la main et pulvérise bon nombre d'ennemis ainsi que quelques machines de guerre.

C'est d'ailleurs à ce moment la, qu'il nous ait permis de se famliliariser un peu avec le système de combat. On sait de de suite à quoi on a à faire, un RPG tour par tour comme à l'époque, mis à part bien que les angles de caméra nous donne l'impression que c'est vraiment dynamique et ça marche pas mal. On choisi bien sûr son action, attaquer, objet etc... du grand classique, du moins au début.

Après quelques ennemis tués et une machine de guerre à terre, une énorme météorite vient frapper le champ de bataille et tue absolument tout le monde... sauf nous. Car oui, notre héros ou plutôt Kaim (c'est son nom) est immortel. Il a plus de mille ans et a livré de nombreuses batailles. C'est le conseiller de la république d'Uhra, Gongora, qui lui a donné ce don. Cependant, Kaim n'est pas le seul à être immortel et il l'apprendra bien assez tôt. Ce personnage souffre d'une profonde amnésie, il a oublié toute sa longue vie, tout comme deux autres personnages qu'il rencontra, Satie Balmore, elle aussi immortel et amnésique puis Sarah, la femme disparue de notre héros.

Kaim rentre donc pour la ville d'Uhra afin de rendre des comptes au conseil et expliquer l'évènement concernant la météorite. Après avoir parlé pendant quelques minutes, les conseillers en viennent à une seule explication rationnel : c'est à cause du Grand Sceptre, un moteur magique très puissant dont Gongora est à la tête. Celui-ci, est d'ailleurs relevé de ses fonctions pendant quelques temps. La mission de Kaim, ainsi qu'à ses futurs compagnons dont Satie Balmore, seront donc d'enquêter sur ce Spectre. C'est à ce moment que la grande aventure débutera, bien sûr elle sera semé d'embûches et de nombreuses révélations sur nos personnages et leurs passés.

L'histoire de Lost Odyssey est vraiment bien mise en scène par de nombreuses cinématiques souvent pleines d'émotions. Le jeu se focalise beaucoup sur les personnages et leurs passés et en particulier sur celui de Kaim. Celui-ci, ayant vécu depuis plus de mille années, ayant connu des centaines de guerres est rongé par la souffrance, la tristesse, la perte de tout ses êtes chers... c'est pendant toute l'aventure que l'on ressent ses émotions via notre héros.


Lost Odyssey incorpore également un système de rêves appelé "Mille ans de souvenirs". Durant votre périple, vous ferez des rencontres, visiterez de nombreux lieux et à certains moments, Kaim aura des souvenirs de son passé. Ceux-ci, se traduisent par de long textes remémorant une scène maitresse de la vie de Kaim. Ses textes sont souvent chargés d'émotions, intéressant à lire et facultatif pour ceux qui n'auraient pas envie de les lire.

La réalisation technique et sonore

Niveau réalisation, Lost Odyssey tourne avec l'Unreal Engine 3, ce qui permet d'avoir un rendu agréable mais franchement pas digne de la puissance de la console. Des décors souvent vide mais plutôt variés dans l'ensemble. Quelques baisses de framerate et des temps de chargements assez long.

Au niveau du character design des personnages, c'est Mr Takehiko Inoue, qui s'en ait occupé et le résultat est assez étrange pour Lost Odyssey. Alors que Kaim est assez classe, d'autres personnages, par contre, sont vraiment moches. Leurs fringues font vraiment peine à voir...

Gros coup de coeur pour la bande sonore du jeu, composé par Nobuo Uematsu (également à l'origine des musiques de beaucoup de FF) qui est vraiment très réussi. Certains thèmes sont tout simplement somptueux, d'ailleurs celui de l'introduction est un de mes préféré et le thème principal du jeu.

Autre point très intéressant à souligner, c'est les voix des personnages. Car on a le choix entre le Français, l'Anglais et le Japonais donc il y en a vraiment pour tout les gouts. (Je crois même que d'autres langues sont disponible)

Le gameplay

Lost Odyssey fait dans le classique puisque au niveau des combats, ce sera du tour par tour aléatoire comme pas mal de RPG Jap. Comme je dis aléatoire, je veux dire que les ennemis ne seront pas visible sur notre chemin, on les découvrira en plein combat. Puisque je parle de ça, petite parenthèse sur la world map du jeu qui ne permet pas de se déplacer à pied à pied dessus mais en choisissant ses lieux via une liste ou en véhicule plus tard dans le jeu.

Alors que dans la plupart des RPG, vous pouvez faire de longues séances de level up à tuer à la chaine des ennemis pour ainsi augmenter votre niveau et être plus puissant pour affronter, dans Lost Odyssey, pas question de faire ça. En effet, les levels sont bridés, ce qui à un moment donné vous empêche de ramasser de l'expérience. Pourquoi ? Me direz vous. Et bien, avec ce bridage, vous serez à chaque fois au même niveau que celui des boss, ce qui rendra les combats bien plus difficile et stratégique.

Nos personnages auront évidemment droit à des compétences comme tout RPG qui se respecte. Les non immortel gagneront ses compétences normalement aux fils des combats tandis que les immortels, eux, pourront créer des liens de compétence avec les mortels pour apprendre de nouvelles compétences.

Revenons en maintenant au système de combat qui malgré qu'il soit assez classique, réserve, quand même quelques subtilités bienvenu. Déjà, 5 personnages peuvent être sur la zone de combat, ceux-ci sont soit à l'avant ou soit à l'arrière. Les personnages qui seront en avant (en défensif) formeront une sorte de mur défensif permettant de mieux protéger les personnages à l'arrière qui seront bien entendu les magiciens car plus faible. Cette zone de défense sera représenté par une jauge appelé "Condition de Garde". A chaque fois qu'un ennemis viendra vous attaquer, cette barre diminuera et les alliés du fond seront de plus en plus en danger. D'ailleurs cette jauge, sera aussi présente pour les ennemis.

Autre point à signaler en ce qui concerne les combats, ce sont les anneaux magiques qui permettent à nos personnages d'avoir certains bonus lors des combats. Pendant les combats, à chaque attaque que porteront nos personnages, un anneau apparaitra et il faudra appuyer sur un bouton au moment pour valider l'anneau et ainsi avoir droit à ce fameux bonus.

Concluons donc !

Pour conclure cet article, je dois dire que Lost odyssey m'a particulièrement touché au niveau de son scénario. C'est lui d'ailleurs, qui m'a donné envie d'avancer dans le jeu et en découvrir d'avantage sur les personnages et l'intrigue. Faut dire que le jeu a le don de nous mettre la larme à l'oeil tant certaines scènes sont vraiment émouvantes à t'en faire chialer. Je vais éviter de donner des exemples sinon je vais pas mal spoiler l'histoire...

C'est vrai que Lost Odyssey a de nombreux défauts qui en feront pester beaucoup mais au delà de ses défauts, il procure une bien belle émotion qu'il est rare de retrouver sur cette gen de console.


Publié le 10 Février 2012 à 11:29 par Saram
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Éditeur(s)
Développeur(s)
Ce blog est complètement gratuit, sans publicité, complètement indépendant et ne cache pas sa subjectivité.
N'hésitez surtout pas à laisser un commentaire, c'est complètement anonyme (sujet à validation malgré tout pour éviter les bots ou les insultes gratuites) et c'est la seule récompense concrète au boulot que ça demande sorti des stats qui restent tout de même assez abstraites.
Ne laissez pas les réseaux sociaux devenir la seule façon de vous exprimer aujourd'hui pour le bien de tous et utiliser les réseaux sociaux n'empêche pas d'essayer de faire survivre le reste.
Vous pouvez aussi vous inscrire et profiter de toute la partie gestion des jeux joués développé pour ce blog. Vous compterez ainsi dans les moyennes affichées.
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer
Envoyer