Gears Of War 2

En juin 2008, contre toutes attentes, mon boulot "m'offrait" un nouveau PC. Comme un bon gamer qui se respecte, mon premier réflexe fut de tester divers jeux assez "gourmand" et voir ce qu'il en était. C'est à ce moment là que j'ai découvert Gears Of War, l'initiateur, faire préter le jeu pour bencher son PC et finalement rester accroché devant un must du jeu d'action en TPS.

Ne pas voir arriver le deuxième épisode sur PC fut une grosse déception pour moi. Enfin, ne pas le voir arriver, je m'y attendais, à court terme, mais à long terme, je pensais que comme pour le premier, Epic finirait par le sortir sur PC. J'avais tort.

Tant mieu au final, ça fera parti de mes motivations pour acheter une XBox 360. Et autant le dire tout de suite, ce jeu justifie pour moi à lui seul l'achat de la 360. Voilà, c'est dit, vous aurez compris que j'ai apprécié (cela dit, en ayant mis 8 au premier, ça aurait été étrange que je n'apprécie pas le second).

Bon, l'aspect technique, rien à dire. C'est forcément moins une claque que le premier, surtout que j'avais joué à celui-ci en 1980x1080+FSAA, mais ça reste superbe, la direction artistique est respectée avec quelques bonnes surprises. Je regrette juste personnellement un petit manque de niveau en extérieur alors que le début de l'histoire laisse présager le contraire.

Parlons du jeu maintenant... Bah... C'est violent, bourrin, furieux, rapide, sans finesse. Ce qui pourrait être des défauts pris un par un, regroupés ensemble donnent un must du jeu d'action, un shoot efficace et qui fait vraiment bien son boulot. On ressent vraiment bien la sensation d'être dans une guerre, on n'est jamais seul, l'IA des coéquipiés fonctionne pas trop mal, bref, celui qui a compris au premier épisode que la licence ne jouerait jamais dans la finesse, ne peut qu'être ravi.

Quelques phases en "véhicules" viennent agrémenter le jeu avec un final des plus jouissifs. Le jeu s'essayera même à la situation dramatique, un peu gachée par l'incapacité du moteur, visiblement, à faire briller les yeux des personnages quand ils pleurent, mais arrivant tout de même à être un peu crédible et à renforcer le genre de sentiment qu'on peut avoir dans une guerre (enfin je présume, je n'en ai heureusement fait aucune).

Comme ceux qui me connaissent le savent, je n'ai pas essayé le multi, donc je passe sur cette partie, niveau solo, je ne sais pas vraiment combien de temps m'a pris le jeu, bien sûr on en redemanderait toujours (j'ai fait le jeu en normal et j'ai recommencé en difficile) mais je n'ai pas eu le sentiment d'un jeu trop court. C'est peut être le cas, mais vu que l'action est vraiment concentrée, ça passe assez bien en fait.

Alors, la note ?

Gears Of War 2 est clairement une de mes meilleures expériences sur console HD, malgré tout, il manque le petit quelquechose pour en faire un jeu vraiment culte. Je lui mettrais donc un gros 8, un très gros 8 qui échappe de peu au 9.

Conclusion

8Gears Of War 2 est le must du jeu d'action, pour peu que l'on ne cherche pas autre chose que ce qu'il est, un shoot bourrin, bien mis en scène, efficaceet épique, il devrait réussir à combler tout le monde sur ce qu'il sait faire. Vivement une suite.


Publié le 22 Janvier 2010 à 00:09 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer.
Envoyer