Le Royaume de Ga'Hoole, la légende des gardiens

Et non, ce blog n'est pas mort. Son auteur (moi donc en fait) a juste manqué de rigueur. Depuis mon dernier ticket, j'ai fini un paquet de jeu, du coup, à chaque fois que je me disais "Et si tu fesais un ticket sur ton blog aujourd'hui ?", dans ma tête, c'était suivi par "Mais du quel de tes jeux finis vas tu parler ?" qui se concluait depuis quelques mois par "Bon bah on verras plus tard". Je reprend donc le clavier aujourd'hui avec un petit jeu sympathique sans casser des briques... Le Royaume de Ga'Hoole.

En voilà une curiosité... Qu'est-ce que j'ai bien pu aller acheter une merde pareille qui s'est fait piétinner par la presse ? Un peu de sérieux...
Et ben j'avais envie, stout. :o

Je ne suis pas un HCG, ceux qui commencent à me connaitre le savent, je ne suis pas du genre à me la péter grand connaisseur sélectif soit disant exigeant capricieux pète couille jériendotrekeleJVdansmaviealorjeveuxfèrepartidelélite. Et dans ce loisir, je trouve souvent qu'il est bien détendant de jouer à des jeux "légers", surtout quand ils se rapportent à une licence qu'on apprécie. Car si les journalistes, dans leur recherche de l'objectivité maximale (huhu) essayent toujours tant bien que mal de ne pas tenir compte du fait qu'ils puissent apprécier un jeu grace à l'univers qui s'y raccroche de façon extérieur, ce n'est pas mon cas. Oui, un jeu moyen peu devenir bon, voir très bon si il profite d'un intéressant background extérieur, Travelers Tales en a d'ailleurs fait son business en ressortant le même jeu depuis 5 ans à toutes les sauces en lui collant une licence intéressante, je parle des jeux Lego que j'apprécie beaucoup d'ailleurs.

Et donc, j'étais sur Amazon en train de regarder les petits prix et je vois ce jeu à 20€ et j'ai pas mal aimé le long métrage, donc pourquoi pas ? Je regarde vite fait sur GK... 4...Mais bon, jeu fait pour la sortie du film, délit de sale gueule, juste un petit test flash sans ambition, GK ne fait que suivre le mouvement. Mais malgré tout, les 3 points positifs du jeu et les screenshots me font dire Banco !!!, à 20€, je ne risque pas grand chose. Aucune critique de joueurs, bah non, les jeux parallèles au film, c'est mal, faudrait pas essayer, des fois qu'on aime ça, la honte...

Bon, allons-y, parlons du jeu donc, pour les deux du fond que ça intéresse... Non, partez pas, y'a des petits fours à la fin du texte... Enfin y'en aurait si vous n'étiez pas en train de lire un texte sur votre ordinateur et que c'était possible de vous en filer, mais vous pouvez toujours continuer à lire pour l'intention... C'est l'intention qui compte après tout...

On va commencer par les défauts, le plus gros... C'est un jeu à licence, donc comme expliqué au dessus à demi mot, si vous n'aimez pas la licence, ça va vous casser un peu le coté affectif du jeu mais surtout, le jeu est assez avare niveau background. Pas de cinématique, l'histoire est une histoire parrallèle au film (le jeu commence à la moitié du film et se termine à peu prêt en même temps), bref, coté background, ça manque un peu de finition, on aurait apprécié quelques cinématiques de la qualité (ou proche) du long métrage pour se mettre dans l'ambiance. Là pour le coup, même si il y a un background d'installé via des petites planches dessinés qui sont sympathiques et qui racontent une partie du film, c'est principalement une suite de mission dont la suivante sera débloqué par la réussite de la précédente, etc. Dommage, il y avait matière.

Le jeu est donc une suite de mission à effectuer dans le corp d'un piaf que vous choisirez parmis 4 gros piafs.

Ce qui m'a fait craquer à l'achat à la base, c'est que globalement, si le jeu a été noté très moyennement par la presse, dans les points positifs, on retrouvait souvent "bonnes sensations en vol" et vu la pauvreté des ludothèques sur cette gen à ce niveau (oui toi, comme moi tu espérais beaucoup de Lair), j'attendais le jeu sur ce point donc.

Croyez le si vous le voulez, mais j'ai eu du mal au début... (celui au fond qui vient de crier "normal t'es nul", tu sors stp.), la faute à un lock un peu trop efficace et à un doigt, le mien, qui oubliait de le lacher et aussi à un premier niveau sur rail.

Le problème du lock, c'est que lorsque vous verrouillez quelque-chose (un ennemi, un ami à suivre ou tout autre objectif) votre oiseau fonce sur l'objectif en ligne droite, si il y a une montagne entre vous et l'objectif, ça ne dérange pas votre oiseau, votre chouette ira planter son bec dans la montagne, là, la caméra s'emballe, votre oiseau fait des ricochets sur la montagne puis fonce tête sur le sol et avant même de récupérer l'assiette, vous avez perdu la mission car vous avez perdu votre objectif... La loose, quel jeu de merde au premier abord...

Mais en fait, rapidement, votre doigt se met à lacher ce putain de lock au bon moment et vous commencez à diriger votre chouette avec souplesse de façon à éviter la montagne, puis votre objectif descend dans le paysage et s'amuse au rase motte, vous le suivrez en utilisant ou non le lock, piquer vous donne de l'accélération et de la prouesse, vous finissez par jongler entre les montagnes, les rochers, et enfin, les sensations de vol deviennent bonnes, vraiment agréables.

Les premiers combats arrivent, le gameplay des combats ressemble plus à des QTE qu'à un jeu d'action. Vous lockez un ennemi, cela l'entoure d'une croix transparente et à vous d'agir avec les différents coups disponible lorsque l'ennemi est à portée d'attaque, ce qui se traduit à l'écran par un passage en rouge de cette croix. Vous verrez alors votre chouette foncer suivant l'attaque choisi, une fois le coup donné, il vous est possible d'enchainer sur un autre coup et de réaliser différents combos de la sorte. Ce n'est pas God Of War mais c'est vraiment original des combats d'oiseaux. Notez que c'est pareil pour le long métrage, je m'attendais à un film à montrer à ma fille et c'est clairement trop violent.
Signalons enfin que le lock verrouille l'ennemi le plus proche, cela occasionne des mouvements brusques de caméra mais de mon point de vue, ça reste préférable à un jeu qui simplifierait l'action en faveur de la lisibilité, on a parfois du mal à retrouver ses petits mais du coup, le jeu fait plus appel à vos réflexes neurologiques (la vitesse à laquelle vous arrivez à vous resituez dans l'espace) qu'à un skill "propre" de gamer.

Ensuite, il y a la gestion du vol et de la prouesse qui vous permettent de gérer diverses accélérations et l'appel des coéquipiers car vous avez des coéquipiers. Vous les récupérerez pendant les déroulement des premières missions et vous pourrez ensuite les envoyer sur les ennemis, vous pourrez avoir jusqu'à 3 coéquipiers en même temps un peu à la manière d'Assassin's Creed Brotherhood pour ceux qui connaissent, vous verrouillez la cible, un coup de gachette et vous envoyez un coéquipier. Attention par contre, les coéquipiers ne sont pas aussi forts que vous et ne peuvent pas attaquer des ennemis possédant une armure, il vous incombera d'abord de les déposséder de leur armure en utilisant un coup appelé "Bélier" qui consiste à leur foncer dessus. Et ses fameux coéquipiers ne sont pas "infinis" comme dans BrotherHood, pour pouvoir les envoyer, il faut que votre jauge de prouesse le permette. Pour gagner de la prouesse, il faut piquer du nez vers le sol ou tuer des ennemis.

Enfin, votre oiseaux peut s'upgrader selon différentes armures qui se débloqueront au fil du jeu et que vous pourrez acheté avec la monnaie locale. Monnaie que vous pourrez récupérer toujours en jeu.

Et finalement, les missions s'enchainent et le plaisir de vol est bien là, dans des décors vraiment très jolis esthétiquement, même si le bilan technique est un peu moins folichon. Le gameplay est donc grand publique, d'ailleurs, la difficulté l'est tout autant. Je n'ai pas souvenir d'être mort une seule fois (par contre perdre des missions parce qu'on a pas sauvé tout le monde, ça arrive) et on enchaine sur un autre défaut énorme, la durée de vie est ridicule de base. Comptez 4/5h pour faire l'histoire avec une chouette sans vous soucier du score et sans faire les missions bonus. La durée de vie se ralongera cependant pas mal si vous souhaitez absolument la médaille d'or sur chaque mission et si vous commencez à vouloir faire de même sur les missions bonus. Vous pouvez également refaire le jeu 4 fois avec une chouette différente, mais l'intérêt est tout de même très limité. En revanche, les missions bonus sont assez agréables car elles vous permettent de vous promener librement dans les 5 environnements du jeu.

Conclusion

6Le Royaume de Ga'Hoole est court, facile, pas techniquement au top mais récupère des points grace à son originalité et à l'appréciation qu'on a du long métrage. Les sensations de vol sont agréables et la DA plutôt réussie. A essayer pour se divertir à petit prix entre deux AAA.


Publié le 3 Septembre 2011 à 08:50 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Éditeur(s)
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer.
Envoyer