Mini Motorways

Il arrive parfois que je me laisse tenter par un jeu indépendant plutôt moche via son austérité, qui ne fait pas du tout envie, mais pour une raison que j'ignore, j'ai quand même envie d'essayer. Mini Metro, l'ancien jeu des développeur faisait partie de ceux là. Du coup, j'ai voulu tenté la suite (moins de 7€ sur Steam pour ceux qui ont déjà Mini Metro). Et malheureusement, si je me doutais que le jeu serait addictif vu que j'avais joué au précédent, je n'avais pas prévu en le lançant d'y passer 4h.

Comment ça marche ?

Le concept est hyper simple. Vous avez un bâtiment qui apparait... d'ailleurs, je ne crois même pas que le jeu explique ce que c'est. Un magasin ? Un cinéma ? Non, on s'en fiche en fait, le jeu veut juste que les gens y aillent. Il va falloir que le joueur créé les routes entre les maisons qui apparaissent de même couleur et le bâtiment. Pour ça, vous avez une certaine quantité de portions de route à votre disposition. Parfois, selon la ville de départ que vous choisissez, vous devrez gérer les ponts et les tunnels (en nombre limité) mais ça reste trivial au départ.

Les premières minutes, 2 couleurs, 2 bâtiments, 4 maisons, tout va bien !

Mais ça se complique rapidement. D'autres bâtiments apparaissent suivis des maisons qui lui permettront de continuer à recevoir de plus en plus de monde. C'est le moment où les bouchons arrivent alors il faut multiplier les routes, installer des feux ou des ronds-points pour fluidifier le trafic. Mais vous n'avez plus rien en stock !?!

Heureusement, pendant que vous jouez, les jours de la semaine défilent et tous les dimanches, on vous offre quelque chose. C'est aléatoire, vous pourrez y gagner des ponts, des tunnels, des portions de route voir même des autoroutes, un peu le "bonus" du jeu qui vous permet de créer une route très rapidement qui passe au dessus des ponts (mais pas au dessus des montages) qui traversent toute la carte facilement. C'est très pratique, l'apparition des éléments du jeu étant aléatoire, à un moment il peut arriver qu'apparaissent tout à gauche de votre carte un nouveau bâtiment vert mais que les maisons vertes qui l'intéresse soient tout à droite de la carte. Du coup vous pouvez construire les routes qui relient le bâtiment à votre réseau déjà en place ou envisager une autoroute si vous avez la chance d'en avoir en stock. D'autant que les autoroutes ont aussi l'avantage d'alléger le trafic sur votre réseau déjà en place.

Une ville un peu plus développée.

C'est tout ?

Oui, on a fait le tour. Le concept est simple et le seul but du jeu est d'avoir la ville et surtout son réseau routier le plus grand possible. Chaque fois qu'une voiture arrive à se rendre à un bâtiment de même couleur, cela vous donne un point et le but est juste de faire le meilleur score que la dernière fois.

Est-ce que c'est juste une histoire de score ? Je ne pense pas, je pense qu'il y a vraiment un coté addictif à voir sa ville s'étendre. Autrement, c'est de la sorcellerie vu comment j'arrive à jouer sans voir le temps passer même en me moquant du score, juste en voyant ces centaines de petites voitures embouteillées.

Signalons aussi la bande son... que j'aurais du mal à décrire, pas vraiment de musique, juste des sons accompagnants ce qu'il se passe à l'écran. Mais ça donne un aspect très zen à l'ensemble, il me semble que les jeunes disent chill.

Et pour ces moments de détentes, tout un tas d'options de confort sont présentes, mode nuit, mode daltonien, coupure du son, accélération du jeu fois deux ou mise en pause pour réfléchir un peu à ce qu'on va faire parce que trop de maisons viennent d'apparaitre en même temps et les batiments sont devenus ronds (ce qui signifie qu'ils réclameront plus de visites).

Conclusion

8Mini Motorways est un jeu à part, c'est presque plus un exercice qu'un jeu. On se dit souvent qu'on aimerait ça ou ça comme option, mais finalement c'est justement parce qu'il n'y a (quasi) aucune option que c'est génial. Une maison, un magasin (?), il faut construire la route pour relier les deux. C'est aussi con qu'addictif. Mini Metro avait déjà fait fort dans le domaine, ici c'est encore pire... ou mieux en fait, selon le point de vue.


Publié le 14 Aout 2021 à 15:03 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Développeur(s)
Ce blog est complètement gratuit, sans publicité, complètement indépendant et ne cache pas sa subjectivité.
N'hésitez surtout pas à laisser un commentaire, c'est complètement anonyme (sujet à validation malgré tout pour éviter les bots ou les insultes gratuites) et c'est la seule récompense concrète au boulot que ça demande sorti des stats qui restent tout de même assez abstraites.
Ne laissez pas les réseaux sociaux devenir la seule façon de vous exprimer aujourd'hui pour le bien de tous et utiliser les réseaux sociaux n'empêche pas d'essayer de faire survivre le reste.
Vous pouvez aussi vous inscrire et profiter de toute la partie gestion des jeux joués développé pour ce blog. Vous compterez ainsi dans les moyennes affichées.
Commentaires
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer
Envoyer