Metroid Other M

Aujourd'hui, le test d'un jeu Wii, mais pas n'importe lequel, le nouvel épisode d'une des grosses licences de Nintendo, j'ai nommé Metroid.

Bon d'abord, je remets dans le contexte. Je n'ai pas joué aux épisodes NES et SNES, ni au Prime à leur sortie. J'ai joué à Corruption quand il est sorti mais malgré une jouabilité qui n'augurait que du bon pour les FPS sur Wii, je n'arrivais pas à accrocher, la faute à l'absence de scénario et surtout l'absence de la moindre explication sur la background, on attérit sur un vaisseau et basta. Difficile de s'investir dans une histoire quand elle n'est pas là. Bon, le fait que je ne supporte plus les FPS doit y jouer aussi, j'y peux rien, l'overdose surement, maintenant je préfère les jeux où l'on voit le héros.
Je n'ai pas accroché à Metroid Prime 3 à cause de l'absence de scénar mais je m'achète quand même Metroid Prime Trilogy. Une compil "pas cher" qui représente une grande aventure de plus de 60 heures, en 2010, je ne pouvais pas laisser passer ça. Et puis bon, je me disais que le premier Metroid Prime me comblerait sur la mise en place du background... Perdu. Bon, j'ai quand même dépassé la dizaine d'heure sur le premier Metroid Prime, finalement j'ai accroché plus ou moins (plus ou moins parce que malgré les qualités du titre, je ne l'ai pas fini).

Autant dire que du coup, je n'attendais pas plus Other M que ça, en plus, autant j'aime beaucoup les jeux où l'on pointe sur Wii, autant les vidéos me montrant les joueurs passant de la position horizontale à la position pointage ne m'enthousiasment guère, ça a l'air chiant. Du coup, je ne prends pas le jeu immédiatement.

Et puis, comme souvent (qui a dit MH3 ?), ça en parle, ça en parle sur les forums, alors je me fais happer par le hype et je me le procure en gardant ce scepticisme vu mon appréciation des Metroid auxquels j'ai joué...

Voilà, ça c'était pour le contexte, parlons du jeu maintenant.

Alors, techniquement, on peut lire de tout dans les tests sur le net, super beau jeu, jeu moche, passable, etc. Perso, je fais parti de ceux qui le trouvent franchement réussi d'un point de vue technique comme esthétique. Bon, y'a bien quelques ennemis un peu fluos, une lave pas extra (d'autant plus étrange que l'eau est très réussie) et quelques extérieurs où il vaut mieux éviter de passer en vue FPS au risque de voir une texture moche d'un peu prêt mais dans l'ensemble, c'est du bon 128bits, du costaud. Certains décors intérieurs sont magnifiques avec des effets lumineux et des détails à outrance, les visages des PNJ qui rendent très mal en screens rendent superbement à l'écran. Le jeu possède d'ailleurs son lot de cinématiques superbes dont le passage du précalculé au moteur du jeu ne sera trahit que par l'aliasing, aliasing qui sera, comme d'habitude sur 128 bits, directement dépendant de plusieurs facteurs d'aggravation comme la capacité de votre téléviseur à traiter les sources SD. Tout ça se fait dans une fluidité parfaite, de façon impressionnante, quand on swappe de la vue externe à la vue FPS en plein combat de boss, pas question de souffrir de ralentissement et le moteur s'en tire avec les honneurs sur ce point, je ne sais pas si vous imaginez le déplacement de caméra impressionnant que ça représente pour le moteur de rendu, sans doute pour ça qu'une tel gameplay 'swap' n'est pas courant (en fait perso, je ne connais aucun autre jeu du genre) mais il y arrive s'en broncher. Signalons également l'absence de temps de chargement. Ils seront justes présents entre les différents gros secteurs du jeu mais seront habilement caché par une monté en ascenseur et se révèle globalement assez rapide.

C'est donc l'histoire de Samus qui se promène dans son vaisseau spaciale et qui reçoit un appel de détresse (c'est moi où c'est redondant dans la série ?). Elle s'y rend voir ce qu'il se passe et tombe sur quelques soldats ayant répondus au même signal de détresse. Ces soldats seront en fait d'anciennes connaissances, ce qui donnera lieu à quelques cinématiques flashbacks toutes plus belles les unes que les autres. Seulement là, ce que je vous écris en 3 lignes, c'est coupé de cinématique, de souvenirs, d'explications, je trouve en 20 minutes sur Other M tout ce qui manquait sur Prime, une bonne mise en place.

Globalement je trouve le scénario sympathique, je ne peux pas tout vous dévoiler ici, ça serait spoiler mais c'est bien foutu, pas d'une grande originalité mais bien foutu, parfois touchant même.

Niveau gameplay, le jeu est assez linéaire au premier abord mais j'ai personnellement trouvé le moyen de me paumer. Même remarque pour la difficulté, trouvé trop simple par certains joueurs, dans mon cas, je n'ai pas peur de dire que j'ai perdu un bon paquet de vie sur certains boss. Il y a eu une mini polémique à la sortie du jeu comme quoi il suffit d'appuyer sur un bouton pour recharger son énergie, polémique trollesque, il suffit de combattre un boss ou même un monstre un peu fort pour comprendre que les 3/4 secondes nécessaires au rechargement de vie (qui ne se recharge pas complètement d'ailleurs) est surtout propice à se prendre une patate dans les dents qui vous envoit au game over.

Et enfin, l'élément principal du gameplay, le "swap", ce fameux passage éclair d'une vue extérieur à une vue FPS immobile. Soyon clair, si vous avez des problèmes moteurs, des faiblesses du poignée ou aucun skill à viser l'écran, vous allez détestez. J'étais moi même plutôt sceptique en voyant les premières vidéos de cette maniabilité étrange mais comme je n'ai aucun de ces problèmes, au final j'ai trouvé cette maniabilité parfaitement jouissive, au point de me demander pourquoi personne n'y a pensé avant (peut être à cause du bon moteur 3D pour gérer les lourds déplacements de caméra comme je disais plus haut).

ll faut savoir qu'en fait, Other M est loin d'être un jeu 3D au gameplay 2D, même si beaucoup de déplacement se font à l'horizontal de l'écran, votre personnage se déplacera dans toutes les directions, en vue extérieur, on est dans un système un peu semblable à un God Of War, vue éloigné + caméra imposée, dès lors, le choix d'utiliser un stick analogique aurait semblé évident, mais en fait, si le D-pad dérange les 2 premières minutes, on l'oubli vite et gérer les déplacements 3D se fait d'une facilité déconcertante et vient alors le moment de viser en FPS, au bout d'un quart d'heure, c'est devenu parfaitement naturel voir un réflexe, je rentre dans un couloir, je passe en vue FPS pour regarder au loin, je reprends la Wiimote en main tout aussi instinctivement ensuite pour continuer mon chemin. Unique et jouissif, c'est les deux seuls superlatifs qui me viennent en tête.

Comme dans un Metroid, Samus tout au long de son aventure obtiendra de nouvelles capacités pour son armure. Ici, plutôt que de vous faire ramasser des items qui comme par magie transforment votre armure, vous avez tous vos pouvoirs dès le début mais vous n'avez pas le droit de les utiliser, le résultat est le même sauf qu'ici c'est intégré au scénario, c'est pas plus mal et ça rappellera cette fameuse scène d'Aliens quand lorsque les Marines arrivent dans le nid d'aliens reçoivent l'ordre de ranger les armes car les explosifs de leurs armes sont dangereux pour la structure du batiment.

Enfin terminons par une bonne surprise malgré l'annonce d'un défaut, terminer le jeu jusqu'au générique de fin m'a pris une dizaine d'heures, sachant que je ne suis pas super rapide en temps normal, on peut tabler sur 8 heures voir moins pour un HCG, même si c'est honorable sur cette génération, je continuerais de penser qu'une durée de vie de 10h reste faible, on ne se refait pas. Mais à la fin du jeu, plutôt que de vous faire redémarrer bêtement dans le vaisseau pour vous laisser tenter le 100% d'items trouvés, le jeu invoque une explication pour vous y faire retourner (bidon mais au moins elle est là) et là, surprise, vous aurez accès à carrément de nouveaux environnements et de nouveaux monstres. Saluons l'effort tout de même d'avoir modéliser des environnements juste pour les quelques joueurs qui tenteront le 100%, remarquez que du coup, le fait de savoir ça motive, personnellement, je n'ai pas encore fait les 100% mais j'en ai bien l'intention.

Bref, vous l'aurez compris, à mes yeux, Metroid Other M est une pure réussite à pratiquement tous les niveaux, une grosse surprise vu que je n'en attendais rien, voir partais d'un appriori négatif. Je donne au jeu un 9 bien mérité à mes yeux.

Conclusion

9Parti avec plein d'aprioris négatifs notamment sur la maniabilité, au final ce Other M s'avère une merveille de jeu d'action. Joli, maniabilité jouissive, gameplay nerveux, combats épiques, un grand jeu d'action qui décevra peut être ceux qui espéraient un gameplay plus proche d'un Prime, un design plus austère toujours à l'image des Primes ou ceux qui manquent de skill à la Wiimote mais qui devrait ravir les autres.


Publié le 13 Septembre 2010 à 12:23 par WinterOfTheWolf
En lien avec cet article :
Jeux-vidéo(s)
Plateforme(s)
Éditeur(s)
Développeur(s)
Commentaires
TheGreatTeacherle 13 septembre 2010 • Répondre
Je te rejoins, ce Other M je l'attendais pas vraiment mais au final il s'avère excellent.
La maniabilité et le système de switch est vraiment bon effectivement.
Par contre concernant les graphismes je m'attendais à mieux quand même, c'est pas moche mais les décors en extérieurs sont parfois limite au niveau des textures et contraste avec des décors intérieurs assez soignés.
Cela dit sa reste bon dans l'ensemble.
Bref je rejoins ta conclusion, excellent jeu d'action bien nerveux et maniable.
kyosule 13 septembre 2010 • Répondre
Grosso modo d'accord sauf sur certains points. Contrairement à toi, les changement de vue en plein combat m'ont gêné et je trouve que le jeu n'est pas si beau. Et pour finir, je regrette un peu le coté linéaire du jeu. Mais sinon, çà reste un bon jeu. Même s'il m'a moins plu que toi apparemment.
Game_and_Wiitchle 13 septembre 2010 • Répondre
C'est justement sa différence avec Prime qui le rend attachant. Maintenant il fallait commencer a jouer aux deux premiers Prime pour comprendre le scénario Corruption qui est la suite direct.
WinterOfTheWolfle 14 septembre 2010 • Répondre
"Kyosu" => "Contrairement à toi, les changement de vue en plein combat m'ont gêné"
Bah là, d'office, si t'accroches pas à la maniabilité, l'expérience devient beaucoup moins sympathique.

Game_and_wiitch => Je compte bien finir les Prime maintenant que j'en sais un peu plus sur Samus, je n'aurais plus l'impression de diriger une coquille vide.
_ALkyD_le 28 septembre 2010 • Répondre
Je suis d'accord avec l'ensemble du test, ça change des innombrables trolls du net qui chialent sur les graphismes sans regarder le reste... J'ai trouvé le jeu magnifique par endroits, surtout vers la fin où les effets de lumière explosent littéralement la rétine. Seuls regrets : une durée de vie un peu courte, même pour les 100%, et le système d'upgrade que j'ai trouvé un peu bidon. Dommage, moi qui m'attendait à être récompensé après avoir battu un gros boss, et bien non. Le pari de la Team Ninja de renouveller la licence s'est révélé payant, et j'espère de tout coeur qu'ils produiront un Other M 2 qui corrigera les erreurs de jeunesse du premier...
Louffele 7 décembre 2010 • Répondre
Ben personnellement, j'ai été déçu... par la démo. Ce qui m'a refroidit car je l'attendais quand même ce jeu.

Il y a deux points qui m'ont sacrément refroidis :

- L'impression d'impuissance et d'imprécision de Samus (renforcée par le level design de la démo).

- L'esquive, que j'ai encore trouvée moins intuitive que celle de Muramasa (et qui renforce le côté imprécis) ! Mais ça nécessite peut-être de "l'entrainement". Mais même comme cela, c'est une erreur de ne pas l'avoir mise sur un bouton, à mon avis. Ou alors sur la croix (comme dans No More Heroes), mais alors il fallait laisser le nunchuk (une esquive à la Madworld était aussi envisageable), ce qui aurait rendu les phases FPS plus dynamiques.

A la limite, le premier point peut changer en bien dans le jeu final, mais pas le deuxième. Dans Muramasa, l'esquive ne sert vraiment que contre les boss, donc c'était un défaut mineur, mais là, ça ne l'est pas ! Et je n'ai in fine pas acquis ce Metroid (et ouais rien que pour ça, ou du moins en partie).

Mais je peux comprendre que le choix du switch à la Wiimote seule peut se justifier afin de se démarquer des Prime et également de garder un aspect tactique/posé à côté de la partie "Ninja Gaidenisée".
Ce blog est aussi le votre, laissez un commentaire...
* Facultatif, ne s'affichera pas sur le site
Si vous êtes enregistré, vous pouvez vous identifier. Vous pouvez également vous enregistrer
Envoyer